Le Centre hospitalier Intercommunal de Fréjus Saint-Raphaël (CHI FSR) a été créé en 1972.

Aujourd’hui, le CHI FSR est le deuxième établissement public de santé départemental qui répond aux besoins de recours et de spécialités de la population du Var Est. Il dessert un bassin de population de plus de 180 000 habitants qui peut tripler en période estivale.

Il propose une offre complète d’hospitalisation et d’hébergement d’environ 600 lits et places en médecine, chirurgie et obstétrique (MCO), psychiatrie et Etablissements pour personne âgée dépendante (EHPAD).

Environ 1800 personnels dont près de 300 médecins assurent une prise en charge du patient, du résident et de l’usager dans les meilleures conditions de confort et de sécurité des soins.

Instances

Le Conseil de surveillance est présidé par Monsieur Frédéric MASQUELIER, Maire de Saint-Raphaël. Ses missions sont centrées sur les orientations stratégiques et le contrôle de la gestion de l’établissement. Le Conseil de surveillance comprend 3 collèges où siègent des représentants des collectivités territoriales, des représentants des personnels et des personnalités qualifiées dont des représentants des usagers.

Le Directoire est une instance de concertation qui appuie et conseille le Directeur, qui en est le Président, dans la gestion et la conduite de l’établissement. Il prend en compte les points de vue gestionnaires, médicaux et soignants.

La Commission médicale d’établissement (CME) est présidée par le Dr Jean-Marc MAURIN. Elle contribue à l’élaboration de la politique qualité et à l’élaboration des projets relatifs aux conditions d’accueil et de prise en charge des usagers. Elle donne son avis sur les réorganisations d’activité médicale, la formation continue des médecins et l’évaluation de leur activité. Elle émet des avis sur les principaux projets rythmant la vie hospitalière et soumis aux décisions du Directeur ou des délibérations du Conseil de surveillance, tels que le projet d’établissement, les programmes d’investissement, l’organisation interne, etc.

La Commission des soins infirmiers, rééducation et médico-techniques (CSIRMT), présidée par la Directrice des soins, est constituée des personnels élus. Elle est consultée sur l’organisation générale des soins et sur l’accompagnement des patients dans le cadre du projet de soins infirmiers, rééducation et médico-technique. Elle se prononce sur l’évaluation des soins et des pratiques professionnelles, etc.

Le Comité technique d’établissement (CTE) présidé par le Directeur est composé de représentants du personnel élus sur les listes syndicales. Il émet des avis ou formule des vœux sur le fonctionnement de l’établissement, notamment le Projet d’Etablissement, les conditions et l’organisation du travail, la politique de formation, les critères de répartitions des primes, la Gestion du Temps de travail.

Le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) présidé par le Directeur est composé de représentants du personnel et des membres intervenant dans le champ de la prévention. Il contribue à l’amélioration des conditions de travail, la prévention des accidents et des maladies professionnelles, la protection de la santé du personnel, de l’hygiène et de la sécurité au travail, entre autres.

Les Commissions administratives paritaires locales (CAPL) présidées par un représentant du Conseil de surveillance traitent des questions d’ordre individuel et délibèrent sur certaines décisions individuelles relevant de la carrière des agents. Elles sont composées d’un nombre égal de représentants du personnel et de l’administration.

La Commission des usagers (CDU) participe à l’élaboration de la politique menée dans l’établissement en ce qui concerne l’accueil, la prise en charge, l’information et les droits des usagers.

Les représentants des usagers sont :

Madame Monique DOLZAN, Madame Christine ROMANO et Monsieur Philippe DEROUAL.
Ils peuvent être contactés par l’intermédiaire du service des relations avec les usagers    (sru@chi-fsr.fr ou 04 94 40 21 59).

Le Centre Hospitalier intercommunal est également composé d’autres instances consultatives dont certaines sont des sous-commissions de la CME comme le Comité de lutte contre les infections nosocomiales, etc.